Conseil régional de Tadjourah
Bienvenue sur le site du Conseil Régional de Tadjourah

21ème Réunion du Comité Conjoint Djibouto-Ethiopien des Administrateurs Frontaliers à Tadjourah

0 135

Une compréhension mutuelle des intérêts communs

Les travaux de la 21ème réunion du comité conjoint djibouto-éthiopien des administrateurs et responsables frontaliers ont débuté dimanche dernier à Tadjourah. Ces assises vont s’y poursuivre jusqu’au mardi 25 novembre 2014. Elles s’inscrivent dans le cadre du renforcement et de la consolidation des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Une mission éthiopienne, conduite par le président de la région Afar d’Ethiopie, Ismaël Ali Siro, est arrivée dans l’après midi de samedi dernier au chef-lieu de la région de Tadjourah.

Les visiteurs y ont retrouvé les membres d’une délégation djiboutienne avec à leur tête le secrétaire général de Ministère de l’Intérieur, Sirag Omar Abdoulkader.

Les uns et les autres ont été accueillis comme il se doit par le préfet de la région, Abdoulmalik Mohamed Banoïta, le président du Conseil régional, Hassan Houssein, les autorités militaires et les notables coutumiers.

C’est dans la matinée de dimanche dernier que la ville blanche a abrité le lancement des travaux du comité conjoint djibouto-éthiopien des administrateurs et responsables frontaliers.

21ème du genre, la réunion a vu la participation de l’ambassadeur de l’Ethiopie à Djibouti, Souleiman Dedefo, des personnalités civiles, dont des administrateurs des régions frontalières, et des hauts gradés militaires des deux pays.

La rencontre s’est caractérisée par une compréhension mutuelle des intérêts communs des deux pays. Elle a permis aux deux parties d’entamer des discussions axées sur la circulation des biens et des personnes, les transports par bus, les flux de l’immigration, la traite humaine, les transhumances des communautés pastorales, la paix et la sécurité, la santé humaine et l’agriculture.

Le préfet de la région de Tadjourah l’a rappelé en inaugurant les travaux de la 21ème réunion du comité conjoint djibouto-éthiopien des administrateurs et responsables frontaliers.

De son côté, le secrétaire général du Ministère de l’Intérieur a évoqué le rôle et la place de Tadjourah dans l’interdépendance des deux pays et les liaisons ferroviaires et routières qui seront prochainement mises en service.

Il a également déclaré que les assises de Tadjourah ont pour objectif de faciliter la circulation des biens et des personnes, de renforcer la situation sécuritaire et la paix, d’améliorer la santé humaine et animale de part et d’autre des zones frontalières de Djibouti et de l’Ethiopie. On retrouvait une logique similaire dans les propos du chef de la mission éthiopienne.

En effet, le président de la région Afar de l’Ethiopie a mis en exergue les liens séculiers et les valeurs culturelles et sociales que les deux pays partagent.

» Cette commission fera en sorte que la frontière demeure une zone de paix et de tranquillité », a-t-il martelé avec insistance devant les responsables djiboutiens et éthiopiens.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy