Conseil régional de Tadjourah
Bienvenue sur le site du Conseil Régional de Tadjourah

Assainissement & Hygiène : Le Croissant Rouge initie un vaste projet au nord

2 105

Le croissant Rouge de Djibouti a récemment procédé au lancement d’un vaste projet, intitulé WASH (eau, assainissement et hygiène), dans les régions d’Obock et de Tadjourah. Financé par l’ARCO, organisation arabe des croissants rouges, le programme a pour objectif de réduire le risque sanitaire, l’impact des maladies d’origine hydrique et de fournir de l’eau dans trois localités d’Obock et quatre quartiers situés à la périphérie de la ville blanche de Tadjourah.

Le Croissant Rouge de Djibouti(CRD) honore depuis plus de 35 ans ses engagements pris auprès des plus vulnérables. De par sa mission, l’organisation humanitaire s’emploie à prévenir et atténuer les souffrances des populations pauvres en ne ménageant aucun effort et en ne lésinant pas sur les moyens.

Dans cette optique, le CRD travaille de concert avec les pouvoirs publics et les agences onusiennes. Sa longue expérience et son savoir-faire reconnu s’avèrent utiles pour remédier au manque d’eau potable et d’assainissement décent.

Un double facteur qui est la première cause de mortalité dans les pays en développement. On estime à 1,1 milliard le nombre de personnes privées d’un accès convenable à l’eau potable et à 2,6 milliards le nombre d’individus ne disposant pas d’assainissement.

Le constat souligne l’ampleur des défis posés dans ces domaines vitaux. Le rappel soulève la pertinence d’une approche intégrée prenant en compte la sauvegarde de l’environnement, l’amélioration des déploiements d’urgence et le renforcement de la coordination entre les parties prenantes des actions humanitaires.

C’est tout le sens du vaste projet que le CRD a récemment initié dans les régions d’Obock et de Tadjourah. Le programme comprend une composante infrastructure. Laquelle prévoit la construction de 120 latrines et la réhabilitation de 4 puits.

Un autre volet vise au renforcement de capacités des acteurs locaux pour assurer la durabilité et le bon fonctionnement des puits et latrines. Il s’agit pour les instigateurs du projet de pérenniser l’adoption des bonnes pratiques d’hygiènes parmi les populations cibles. D’une durée de 6 mois, ce projet touchera au total directement et indirectement 3000 personnes. Ce n’est pas le premier projet dans ce domaine que le croissant rouge de Djibouti met en œuvre.

En effet, il y a tout juste un an, les habitants de certains villages et des localités environnantes de la ville de Dikhil, et ceux la région d’Ali Sabieh ont respectivement bénéficié du même projet. Avec à la clé de nombreuses retombées qui se sont avérées positives pour les uns et les autres.

Toujours en conformité avec son mandat d’auxiliaire des pouvoirs publics et les valeurs humanitaires qu’il promeut, le Croissant Rouge de Djibouti a également prévu de mettre en œuvre prochainement un nouveau projet WASH en collaboration avec la Fédération Internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge.

Bref, la société nationale du Croissant Rouge est très active dans le domaine humanitaire pour le plus grand bonheur des communautés nécessiteuses en milieu urbain et rural.

KI

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy