Conseil régional de Tadjourah
Bienvenue sur le site du Conseil Régional de Tadjourah

Distribution de vivres dans la région de Tadjourah : L’empreinte de la solidarité citoyenne

0 27

En étroite collaboration avec le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, l’association Sanabil-al-khair, a organisé vendredi dernier à Dorrah, dans la région de Tadjourah, une distribution de vivres en faveur des victimes de la sécheresse.

Des lots de vivres composés de produits alimentaires de première nécessité, à savoir du riz, de la farine, du sucre, du lait en poudre et de l’huile, ont été octroyés par l’association Sanabil-al-khair en faveur des populations démunies et des victimes de la sécheresse dans la localité de Dorrah, dans la région de Tadjourah.

La cérémonie de remise de vivres s’est déroulée en présence du représentant de l’ONG bienfaitrice, du secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, Badoul Hassan Badoul, d’un député de la région, Youssouf Moutonna, du préfet de Tadjourah, Abdoulmalik Mohamed Banoïta, de l’élu local, Ali Dini, des notables et chefs coutumiers de la localité de Dorrah.

A cette occasion, le préfet de la région a adressé ses vifs remerciements aux membres de la généreuse association Sanabil pour cette aide alimentaire qui est , a-t-il dit, destinée à soulager les familles les plus vulnérables affectées par la précarité et les calamités naturelles. Il a par ailleurs salué le geste de bonne volonté du secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports qui, a-t-il déclaré, a permis l’acheminement de ce précieux don jusque dans les localités rurales d’Otqoy, de Debrima et de Mounkour situé au pied du Mont Moussa Ali, dans la zone frontalière de la région de Tadjourah.

De son coté, Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports s’est dit réjoui non seulement de l’organisation de l’événement mais aussi des sublimes résonnances de premier ordre qu’il aura suscité chez nos compatriotes.

Des résonnances certes, propices à l’éclosion de nouvelles mentalités, gages de préoccupations d’exigences éthiques plus nobles, dont l’essence est inhérente au renforcement de la cohésion sociale.

M. Badoul Hassan Badoul a également rappelé que la solidarité citoyenne institutionnalisée s’inscrit dans le cadre des stratégies politiques et d’orientations socio-économiques dont le président de la République, soucieux de la mise en œuvre d’un projet de société fédérateur, avec l’éthique et le social comme principes fondateurs, est le véritable instigateur.

» La solidarité citoyenne ou volontaire, c’est la concrétisation de la fraternité. Cet état d’esprit qui pousse les hommes à s’accorder une aide mutuelle. Etre solidaire signifie être conscient d’appartenir à une même communauté, avoir un sentiment de responsabilité à l’égard des autres.

La solidarité c’est le combat au quotidien contre la précarité et l’exclusion, c’est le rapprochement des communautés et l’instauration de la fraternité parmi les citoyens de notre pays, c’est soulager les maux liés à la pauvreté, l’illettrisme, ou encore la maladie.

Bref, la solidarité, c’est agir en permanence pour la dignité des personnes plus démunies et plus vulnérables. Les défis auxquels nous sommes confrontés et la nécessité d’unir nos forces pour les relever doivent nous engager à promouvoir la culture d’une solidarité agissante », a déclaré en substance le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports.

IAH

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy