Conseil régional de Tadjourah
Bienvenue sur le site du Conseil Régional de Tadjourah

L’ADDS renforce les caisses populaires d’épargne et de crédit

0 178

L’Agence Djiboutienne de Développement Social vient de signer une convention avec les deux caisses d’épargne et de crédit des région, la CPEC du Sud et la CPEC du Nord en vue de développer davantage ses activités de microfinance auprès des bénéficiaires.
Le secteur de la Microfinance fait aujourd’hui la fierté des acteurs à travers les résultats probants obtenus en si peu de temps, grâce au soutien du gouvernement et au savoir faire de l’ADDS à travers sa Direction chargée de la Microfinance.

Les Caisses Populaire d’Épargne et de Crédit sont des institutions de Micro finance qui ont été créés au début de l’année 2008 à Djibouti et depuis 2011 dans les régions. Leurs principales missions sont d’offrir des services financiers, tel que l’épargne et les crédits de faible montant (« microcrédits ») à des personnes qui n’ont pas accès au secteur financier formel (banques classiques), afin de les soutenir dans la création d’activités productives ou génératrices de revenus (AGR).

L’ADDS renforce les caisses populaires d’épargne et de crédit_2

Pour mieux coordonner les actions en vue du développement harmonieux du secteur, la stratégie de l’ADDS a mis en place une Direction de la Microfinance (DMF), mieux organisée et équipée et seule interlocutrice des CPECs.

La DMF organe de l’ADDS a pour objectif de mobiliser davantage de moyens techniques, et renforcer les capacités des CPECs pour mieux garantir la viabilité du secteur, à savoir le renforcement des capacités organisationnelles et opérationnelles du réseau, ainsi que le renforcement des capacités de gouvernance et de suivi du personnel et des dirigeants. L’objectif principal de la direction de la micro finance est de promouvoir, développer le secteur de la micro finance à Djibouti et de compléter les missions des différentes directions de l’ADDS dans la lutte contre la pauvreté.

Pour exemple, depuis son lancement officiel au mois de novembre 2012 l’unité MicroFinance islamique de Balbala, composante de la DMF, a permis de sensibiliser 1000 personnes, identifiés 235 projets, financés à ce jour 146 projets dont 104 projets pour des femmes.

Actuellement ces caisses sont subventionnées par l’ADDS pour encourager l’adhésion à la caisse mais avant tout dépasser le stade de l’assistanat et susciter l’esprit d’ entrepreneuriat chez les promoteurs.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy