Conseil régional de Tadjourah
Bienvenue sur le site du Conseil Régional de Tadjourah

Nouvel an 2016 : Le ministre de la Communication fête la nouvelle année à Tadjourah

0 230

C’est à l’hôtel Corto Maltese de Tadjourah que le ministre de la Communication, chargé des postes et des télécommunications, Ali Hassan Bahdon, a fêté le nouvel an jeudi dernier. S’adressant à la population, il a appelé à la fraternité et à l’unité face aux diviseurs et aux esprits retors.

Une nouvelle année dédiée à la paix et à l’unité nationale. C’est sous ce slogan que fut célébrée jeudi dernier à Tadjourah le passage à l’année 2016. La soirée a été organisée au Corto Maltese, l’un des meilleurs établissements hôteliers du Nord, en présence du ministre de la Communication, des postes et des télécommunications, M. Ali Hassan Bahdon,

Ce dernier, accompagné de son épouse, a partagé un moment agréable avec la population de Tadjourah, aux côtés des autorités locales, c’est-à-dire le préfet Abdoulmalik Mohamed Banoyta et le président du conseil régional, Hassan Houssein Omar. La fête, ce soir-là, a été à son paroxysme. Lorsque, vers les coups de minuit, vint le moment des vœux, le ministre s’est adressé à la population de Tadjourah. Il a évoqué les grands travaux en cours de réalisation dans la ville-blanche et dans la région en général pour créer les conditions d’un développement durable.

Le ministre a souhaité que la nouvelle année apporte à la région et à sa population la prospérité et le plein-emploi. Il a dit que Tadjourah, terre de paix et de fraternité, était une région chère au cœur des Djiboutiens et qui occupe une place importante dans l’histoire du pays. Le ministre a rendu hommage aux frères Awli, propriétaires de l’hôtel Corto Maltese, des enfants du pays qui, a-t-il rappelé, investissent le moindre sou gagné dans le développement local. S’adressant aux expatriés européens, notamment français, venus fêter le nouvel an à Tadjourah, M. Ali Hassan Bahdon a indiqué qu’ils étaient chez eux en République de Djibouti, terre d’échanges et de rencontres, de tolérance et d’ouverture, carrefour du monde qui aspire à un développement harmonieux.

Le ministre a rappelé que la République de Djibouti, sous la conduite éclairée de son leader, le président Ismaïl Omar Guelleh, avait surmonté de nombreux obstacles qui s’étaient dressés sur son chemin et qu’elle ne laisserait personne mettre en péril son unité nationale et sa stabilité. Il a souhaité enfin une bonne et heureuse année à l’ensemble de la population djiboutienne.

Le préfet de Tadjourah, M. Abdoulmalik Mohamed Banoyta, a pour sa part rappelé les espoirs suscités par les grands chantiers lancés par le président Ismaïl Omar Guelleh et les formidables chances qui se profilent à l’horizon pour la jeunesse de sa région. Il a remercié le ministre de la Communication de ses mots justes et profonds qui, a-t-il dit, vont droit au cœur des Tadjouriens.

Le président du conseil régional, Hassan Houssein Omar, a abondé dans le même sens. Après les discours officiels, la fête a repris de plus belle jusqu’aux premières lueurs de l’aube. Le lendemain matin, le ministre de la Communication a rendu une visite de courtoisie au sultan Abdoulkader de Tadjourah à qui il a présenté ses vœux.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy