Conseil régional de Tadjourah
Bienvenue sur le site du Conseil Régional de Tadjourah

Port de Tadjourah Arrivée du premier navire gros porteur : Le » Corrientes » largue ses amarres

0 23

L’accostage du gros porteur Corrientes sur les eaux du port de Tadjourah s’est très bien déroulé samedi dernier sous les regards émerveillés des personnalités locales et simples anonymes. L’événement a soulevé l’enthousiasme de la population de la ville blanche qui voit à travers l’arrivée de ce navire un avenir radieux pour la région de Tadjourah.

Le futur port de Tadjourah, qui est actuellement en construction, a accueilli samedi dernier dans ses eaux le premier navire de grand tonnage. Le géant des mers porte le nom de Corrientes. D’une longueur de 196 mètres, le bâtiment a une capacité de 53.000 tonnes.

Il transportait 1840 tonnes d’outils destinés au chantier du port de Tadjourah. Le déchargement des matériels a valu au bureau de la main d’œuvre (BDMO) de dépêcher une cinquantaine de dockers sur les lieux.

L’accostage du gros porteur s’est très bien déroulé sous les regards émerveillés des personnalités locales et simples anonymes. L’événement a soulevé l’enthousiasme de la population de la ville blanche qui voit à travers l’arrivée de ce navire un avenir radieux pour la région de Tadjourah.

Même les dockers ont travaillé ce jour là dans une ambiance de fête. Leurs porte-voix anticipent, d’ores et déjà, des retombées en termes de créations d’emplois pour les dockers suite au démarrage des activités du port de Tadjourah. Leur optimisme était partagé par le président du Conseil régional de Tadjourah, Hassan Houssein.

L’élu local a relevé que l’amarrage de ce bateau de grande capacité sur les eaux du port de Tadjourah est à la fois significatif et chargé de symboles forts pour ses administrés.

« Cette infrastructure régionale à vocation internationale est l’œuvre du président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh, qui a voulu donner une impulsion dynamique au développement économique de Tadjourah et des opportunités immenses aux habitants de la région », a affirmé pour sa part le directeur du BDMO, Houmed Ahmed Youssouf.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy