Conseil régional de Tadjourah
Bienvenue sur le site du Conseil Régional de Tadjourah

Sinistrés de Tadjourah – La solidarité du secteur privé djiboutien

0 32

Deux mois après les intempéries qui ont détruit plusieurs habitations à Tadjourah, une délégation de la chambre de Commerce de Djibouti s’est rendue le 9 septembre dans la ville-blanche pour remettre, au cours d’une cérémonie organisée à la préfecture, un important lot de matériel de construction et des vivres aux autorités locales. Ce geste honore la CCD et les hommes d’affaires du pays qui ont ainsi exprimé leur solidarité à leurs concitoyens de Tadjourah.

Le 30 juillet 2013, des pluies diluviennes accompagnées de vents violents laissaient la ville de Tadjourah et ses habitants dans le désarroi. Des centaines de maisons ont été détruites et autant de familles se sont retrouvées sinistrées par le déchainement des éléments. Cette calamité naturelle qui n’a pas fait de victimes humaines n’en a pas moins suscité un formidable élan de solidarité à travers le pays.

La Chambre de Commerce de Djibouti, plus vieille institution du pays, n’est pas en reste puisque, le 9 septembre dernier, elle a exprimé de la plus belle manière sa solidarité envers les sinistrés de Tadjourah.

Ce matin-là, en effet, une délégation de la CCD conduite par le président Saïd Omar Moussa, s’est rendue dans la ville-blanche où elle a été accueillie par le préfet Abdoulmalik Mohamed Banoïta.

Au cours d’une cérémonie organisée en présence du chef de cabinet du Premier ministre, Dini Mohamed Bourhan, du président du conseil régional de Tadjourah, Hassan Houssein Omar et de l’élu tadjourois de la Chambre de Commerce, l’homme d’affaires Ibrahim Aboubaker Abdoulkader, PDG des établissements Handobakar, le président de la CCD a remis officiellement aux autorités locales un don en matériel de construction et en vivres émanant de la chambre consulaire et des plus éminents de ses membres dont l’Association des Transitaires de Djibouti (ATD), les Etablissements Coubèche, Dawaleh Construction, les Etablissements Naguib, les Etablissements Wabéri, l’assureur Amerga et Dispro.

L’initiative était une réponse concrète aux appels à la solidarité lancés par les autorités politiques du pays à travers le Ministère délégué au Commerce.

A cet effet, la Chambre de Commerce a sensibilisé l’ensemble du secteur privé afin de mettre en mouvement cet élan de solidarité.

C’est ainsi que plusieurs entreprises privées de la place se sont portées volontaires pour octroyer le soutien matériel et financier adéquat aux sinistrés. En l’occurrence, du matériel de construction tel que du ciment, des planches et des lots de denrées alimentaires de première nécessité ainsi que diverses participations financières.

Le préfet de la région ainsi que le Président du Conseil Régional de Tadjourah ont exprimé en leur nom et en celui de la population tadjouroise leurs plus sincères remerciements aux hommes d’affaires et à la chambre de commerce pour ce geste de solidarité.

Dans son allocution, le Président de la CCD a pour sa part remercié ses confrères pour cet acte altruiste et désintéressé envers leurs concitoyens victimes de cette catastrophe naturelle. Il a aussi tenu à rendre un hommage solennel aux opérateurs économiques djiboutiens qui ont répondu favorablement à cet appel.

Il a rappelé que, outre la participation de l’institution consulaire à ce mouvement à travers le don de matériels de construction, la logistique comprenant le stockage, le transport et l’acheminement des aides a été coordonnée par les équipes de la Chambre de Commerce au siège de Djibouti et à Tadjourah. Ce geste est allé droit au cœur des familles touchées par cette catastrophe.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy